Informations

  • Contrefaçons sur les sites de ventes aux enchères

    Achats d’objets philatéliques sur internet.
    Plus de 50% de nos membres ont signalé acheter des timbres ou entiers postaux sur internet. Plusieurs ont émis le souhait, sur le questionnaire envoyé avec le SBZ 5/6 2013, que notre Fédération intervienne auprès des sites principaux afin de faire pression pour lutter contre la vente de faux, de contrefaçons, voir de certificats émis par le vendeur lui-même, non membre de l’Association d’experts philatéliques.
    Nous avons pu négocier les accords et procédure suivantes.

    Delcampe
    Chaque vendeur s’engage à respecter la « Charte Delcampe » lors de son inscription sur le site. Il est clairement précisé que la vente de faux non-signalés comme tel et d’objets suspects est formellement interdite.
    Chaque acheteur a la possibilité de signaler des ventes suspectes via le lien « Signaler cet objet » présent sur chaque page de vente au dessous de « Enchérir ».
    En parallèle, certains membres du site, les « modérateurs », connaisseurs dans leur domaine ont la possibilité de fermer des ventes contraires à la chartre, tout en prévenant les vendeurs.
    Le département Sécurité élimine lui-même les objets suspects lorsqu’il les détecte. Delcampe n’hésite pas de fermer les comptes de personnes dont le comportement ne correspond pas à l’éthique du site et qui contreviennent à la chartre.

    Ricardo
    En tant que connaisseurs dans notre domaine, la FSPhS va bénéficier d’une adresse directe pour annoncer les contrefaçons décelées par nos membres. Les annonces en questions seront supprimées dans les plus brefs délais. Ce système a déjà fait ces preuves par le passé, les contrefaçons seront ainsi rapidement démasquées et cela augmentera la sécurité sur Ricardo.

    Ebay
    Cette société estime que les moyens mis en oeuvre sur son site sont suffisants pour lutter contre les contrefaçons. Par ailleurs les réclamations éventuelles sont à solutionner directement en utilisant les procédures informatiques à disposition sur le site. Il faut donc bien lire les conditions générales et utiliser les applications à disposition.

  • Nouveau sur notre site: Collection des falsifications de la FSPhS

    Fälschungssammlung

    La collection des falsifications de la FSPhS a été complétée par les émissions Durheim ainsi que par les timbres cantonaux de Genève et les timbres de la période intermédiaire 1849 – 1851.

Retour vers le haut ↑

Domicile: FSPhS, c/o BDO, Fabrikstrasse 50, 8031 Zürich

© 2017 FSPHS, Tous droits réservés.